Idées reçues (partie 2)


Mythe #1 : Faire des abdos fera ressortir les tablettes

Les abdos sont créés dans la cuisine. Faire des exercices d'abdominaux, ça les fera grandir. Mais pour les voir, c'est la graisse autour qu'il faut faire disparaître !

Mythe #2 : Plus on a transpiré, mieux était l'entraînement

Certaines personnes transpirent très vite, tandis que d'autres ont des glandes sudoripares moins actives. La quantité transpirée n'est donc pas représentative de la qualité de l'entraînement.

Mythe #3 : Les boissons sportives sont ce qu'il y a de mieux pour s'hydrater

Les marques de boissons sportives ne sont pas aussi efficaces qu'elles ne semblent l'affirmer... Mais il en va de même pour l'eau ! Lorsqu'on fait du sport et qu'on transpire, il va de soi qu'il faut s'hydrater. Mais l'hydratation, c'est plus que simplement de l'eau (et du sucre). En nous hydratant, nous avons besoin d'oligo-éléments et d'électrolytes pour stimuler la contraction musculaire, le système nerveux...

Voici une idée de boisson sportive maison : remplissez votre gourde d'eau et ajouter un peu de sel d'Himalaya. Ce sel contient plus de 60 oligo-éléments qu'on perd avec la transpiration, tandis que les boissons sportives classiques ne dépassent rarement les 10.

Mythe #4 : Il faut manger des protéines juste après l'entraînement

Si votre régime alimentaire est déjà assez riche en protéines, ça ne sert à rien d'en rajouter encore après l'entraînement. Pensez plutôt au glycogène (nécessaire à la contraction musculaire), que vous retrouverez dans les glucides.

Mythe #5 : Sport tous les jours, aucun repos

L'alimentation, l'activité physique et le sommeil. Voici la sainte trinité de la santé physique ! Le corps a besoin de repos pour pouvoir se rétablir correctement. Si on ne respecte pas suffisamment les temps de repos, on ne progressera pas !

Mythe #6 : NO PAIN NO GAIN

Si la douleur était synonyme de "je deviens plus fort", ça serait pourtant si facile. Un peu de douleur musculaire, ça ne fait pas de mal. Mais si elle persiste pendant plus de 72 heures, il faut se poser la question suivante : l'entraînement était-il trop dur pour moi ? Ou est-ce que je n'ai pas donné assez de repos et une bonne alimentation à mon corps ?

Mythe #7 : On voit déjà de grands résultats en 1 mois

1 mois ne sera jamais suffisant pour réparer une vie entière de mauvaises habitudes. Il faut commencer doucement, trouver les aliments qui vous plaisent, les activités physiques que vous aimez pratiquer... Créez de bonnes habitudes, une par une, et vous allez y arriver !

Mythe #8 : Il y a des "bons" et des "mauvais" entraînements

Internet est rempli de vidéos qui vous proposent l'entraînement ultime, qui fera de vous un vrai guerrier ! Malheureusement, l'entraînement parfait, celui que tout le monde devrait faire, n'existe pas. Chaque personne est différente, chaque corps fonctionne différemment.